NETTOYER LES MOQUETTES EN TOUTE SIMPLICITÉ

Carpet_16x9
Le sol doit supporter beaucoup chaque jour : pattes d’animaux, miettes de biscuits, taches de café ou semelles de chaussures sales. Beaucoup de saletés s’accumulent au fil du temps, surtout dans les moquettes. Comment nettoyer au mieux une moquette et éliminer rapidement les taches les plus tenaces ?

Pourquoi faut-il nettoyer régulièrement les moquettes ?

Une belle moquette apporte du confort dans la maison, donne une certaine touche et permet de garder les pieds au chaud. Le revêtement de sol textile n’est pas seulement esthétique, il améliore également la résistance au glissement et atténue les bruits de pas. Selon la longueur des fibres, l’entretien d’une moquette peut être plus facile ou plus exigeant. L’effort d’entretien nécessaire est également déterminé par la fréquence à laquelle la moquette est sollicitée. Un nettoyage régulier et en profondeur est conseillé pour toutes les moquettes. Cela permet de préserver l’aspect, d’augmenter la durée de vie et de garantir l’hygiène. Les saletés les plus incrustées sont ainsi délogées, les poils d’animaux ou les acariens qui constituent un risque pour la santé, sont également éliminés.

Passer régulièrement l’aspirateur

Quelle que soit la longueur des fibres, une moquette doit être soigneusement aspirée au moins une fois par semaine. En règle générale, les aspirateurs poussières sont équipés d’un suceur sol commutable entre la position pour sols durs et la position pour moquette. Une brosse à moquette lisse ne doit être utilisée pour les moquettes à poils longs, au risque de voir les fibres se détacher. Pour les revêtements textiles, c’est-à-dire les moquettes solidement fixées, le résultat peut être amélioré par une buse turbo.

Si des enfants ou des animaux domestiques vivent dans le foyer, il est recommandé d’utiliser un balai électrique à batterie ou un aspirateur poussières sans fil.

Nettoyage en profondeur : nettoyage en profondeur avec un injecteur/extracteur

Même régulièrement aspirées, les moquettes perdent leur bel aspect avec le temps. En effet, l’aspirateur n’élimine que la saleté superficielle. Un nettoyage plus profond des moquettes, à intervalles plus longs, permet d’éliminer toutes les saletés qui se sont accumulées au fil du temps malgré un nettoyage régulier. Un nettoyage en profondeur à l’aide d’un injecteur/extracteur augmente la durée de vie d’une moquette et améliore l’hygiène. En effet, il permet d’éliminer la saleté, les résidus de graisse et les odeurs désagréables entre les fibres.

Le principe est simple : lors d’un lavage avec un injecteur/extracteur, l’eau est pulvérisée en même temps que le détergent, en une seule étape, et immédiatement réaspirée avec la saleté. Dans une 2e étape de travail, rincez à l’eau claire pour éliminer les derniers résidus de détergent. Laissez la moquette sécher complètement avant de la fouler à nouveau. Après le séchage, il est possible de passer à nouveau l’aspirateur.

Autres conseils pour travailler avec l’injecteur/extracteur :

  • L’eau chaude améliore la performance et les résultats du nettoyage par rapport à l’eau froide. Mais attention : elle ne doit pas être trop chaude, au risque d’endommager les fibres, notamment sur les moquettes en laine, ou même la couche adhésive des moquettes collées.
  • Dans le cas des moquettes, le chauffage au sol doit être éteint avant le nettoyage afin d’éviter toute altération de la couleur ou du matériau durant le séchage.
  • Commencez toujours par tester le pouvoir nettoyant sur une zone peu visible.

Par ailleurs, l’injecteur/extracteur peut être utilisé pour nettoyer en profondeur non seulement les moquettes, mais aussi les tissus d’ameublement, les matelas et les sièges auto.

 

Nettoyage des tapis

Selon le matériau et la taille, les tapis peuvent également être lessivés. Les petits tapis en coton, en laine et en tissus synthétiques (par exemple, en polyester) sont particulièrement faciles à nettoyer. Ils peuvent donc aussi être lavés à la main ou à 30 °C avec le programme délicat de la machine à laver. Tous les autres matériaux, tels que le raphia, le sisal ou la fibre de coco, ne doivent être traités que d’une manière spécifique, avec de l’eau et un nettoyant approprié.

 

Éliminer les taches de la moquette

Que ce soit au cours d’un repas, d’une soirée télé sur le canapé ou lorsque les enfants s’amusent dans la maison, la nourriture, les boissons et la saleté se retrouvent souvent sur la moquette avant même que vous puissiez réagir. Mais pas de panique : avec les conseils adaptés, vous pourrez vous débarrasser de ces taches.

 

 

Conseil n°1 : agir vite

Une action immédiate est nécessaire, surtout pour les taches humides, car les liquides pénètrent rapidement dans les fibres de la moquette et sont ensuite souvent difficiles à éliminer. En cas d’incident, absorbez rapidement les liquides avec un chiffon sec ou une grande quantité de papier absorbant. Toutefois, n’exercez pas de pression, car le vin rouge, le jus de fruits et les produits apparentés peuvent s’enfoncer de plus en plus dans la moquette et en endommager le tissu.

Conseil n°2 : essayer d’abord avec de l’eau

Environ 90 % des taches sont hydrosolubles. Avant de recourir à des détergents ou à des recettes maison, il est bon de faire un premier essai avec un chiffon propre et de l’eau chaude. Si la tache se dissout, elle peut être retirée de la fibre par de légers mouvements de rotation de bas en haut. Pour les taches qui ne sont pas solubles, utilisez un détachant universel : vaporisez le détachant sur un chiffon dont la couleur à une bonne tenue et tamponnez la zone concernée jusqu’à ce que la tache s’enlève. Avec ces deux méthodes, assurez-vous toujours d’utiliser une zone propre du chiffon.

 

Les meilleurs recettes maison pour le nettoyage des moquettes

  • Levure chimique : la levure chimique est un véritable produit ménager polyvalent, qui permet même d’éliminer les taches. Appliquez la poudre sur la zone concernée et faites couler quelques gouttes d’eau chaude. Cela permet d’ouvrir les pores de la fibre. Après quelques heures, la levure chimique peut être retirée en tamponnant ou en aspirant. Il ne devrait plus y avoir trace de la tache.
  • Bicarbonate de soude : outre la levure chimique, le bicarbonate de soude est également une recette maison approuvée pour nettoyer les moquettes. Saupoudrez uniformément sur la tache, humidifiez avec de l’eau et laissez agir. Une fois que tout est sec, aspirez les résidus de poudre avec l’aspirateur.
  • Vinaigre : le vinaigre aide non seulement à lutter contre la saleté et le calcaire, mais aussi contre les taches. Il est préférable d’utiliser de l’essence de vinaigre pour le nettoyage des moquettes, car elle est incolore et peut être diluée dans l’eau. Mélangez de l’eau et de l’essence de vinaigre dans un rapport de 1/1 et appliquez sur la tache avec un chiffon en coton. Tamponnez seulement la zone affectée avec précaution et ne la frottez pas. Laissez agir pendant environ une demi-heure, puis essuyez à nouveau soigneusement avec de l’eau claire.
  • Mousse à raser : appliquez la mousse sur la tache et faites-la pénétrer lentement avec une brosse ou un chiffon. Laissez agir pendant au moins une heure. Ensuite, retirez la mousse à raser et la saleté détachée en frottant soigneusement avec un chiffon.
  • Sel : le sel est un remède maison éprouvé pour les taches de vin rouge : saupoudrez-en la tache de l’extérieur vers l’intérieur et laissez sécher. Le liquide est absorbé par les grains de sel. Après quelques heures, il suffit d’aspirer le sel.

Toutefois, dans le cas de moquettes délicates et de taches déjà séchées qui ne peuvent plus être éliminées avec les détergents classiques et les recettes maison, il faut toujours envisager un nettoyage de la moquette par des professionnels.

 

 

Redresser les fibres de la moquette avec le nettoyeur vapeur

Lorsque l’on déplace des meubles, on découvre souvent un problème : des traces de pression bien visibles sur la surface de moquette précédemment occupée. Avec l’aide d’un nettoyeur vapeur, les fibres de la moquette peuvent se reconstituer afin que ces marques disgracieuses disparaissent : il suffit de placer un chiffon sec sur la zone concernée et de l’asperger de vapeur chaude. L’eau fait lentement gonfler les fibres et leur fait reprendre leur forme initiale.

Une autre solution consiste à utiliser un adaptateur moquette, disponible en tant qu’accessoire du nettoyeur vapeur. Une fois fixé au suceur pour sol, il peut être facilement déplacé sur la moquette. Deuxième effet positif : non seulement les fibres textiles sont redressées, mais les mauvaises odeurs de la moquette sont également éliminées.

Cette procédure peut également être appliquée après le nettoyage de la moquette ou simplement entre deux nettoyages, pour rafraîchir les fibres de la moquette. La moquette reste ainsi élégante pendant longtemps.

 

Produits adaptés pour les moquettes